twitterfacebookrss日本語English

Ep51:niconico Dance Master 4

vendredi 28 décembre 2012 views:[VIEW]
Dans nous émission on vous déjà parlé de vocaloid avec le concert de Gumi, mais aussi de vocaloP(Producteur de musiques utilisant des vocaloid), les producteurs de chansons VOCALOID. Aujourd’hui je vous propose de découvrir les Odoritté, les danseurs qui sont à l’origine des chorégraphie de personnages vocaloid comme Hatsune Miku et Gumi.  
Pour ce faire je propose de découvrir l’évènement niconico Dance Master.

Dans cette émission des images de l’évènement mais aussi des interviews de célèbres danseurs odoritté comme DANCEROID, Ti☆in!, pour finir avec Merochin.

Pour en savoir plus sur le rapport VocaloP, Odoritté et les danses des personnages vocaloid je vous conseille de regarder l’émission sur le Concert de Gumi et Voca Nico Night.

En route pour la partie est Tokyo direction Differ Ariaké.
Devant les portes c’est déjà la foule.A l’intérieur les danseurs font leurs derniers tests.
A l’extérieur la foule continue à prendre de l’ampleur, une foule aux aguets pour les brèves apparitions des artistes.A l’entrée on vous donne des bâtons phosphorescents.

Et nous voici dans la salle où aura lieu Dance Master 4 où c’est plutôt la bonne ambiance.
Au platine le célèbre DJ SmileR et la salle pleine prête pour le spectacle.
Une soirée de danse qui commence avec enchaînement des différents danseurs participants.

Interview de DANCEROID:
Ikura : Bonjour tout le monde.
Maamu : Bonjour.
Ikura : 1, 2, 3,
DANCEROID : NOUS SOMMES LES DANCEROID.
Ikura : Je suis le leader. Je suis Ikura, mon nom s’écrit Itokutora. Mes sushi préférés sont ceux aux oursins.
Aikawa Kozue : Bonjour. Je suis Aikawa Kozue de DANCEROID. J’adore les filles Idols. Merci.
Yuzuki : Bonjour. Je suis Yuzuki de DANCEROID. Mon surnom est King. Appelez-moi King.
Maamu : Bonjour. Je suis Maamu de DANCEROID. Hello… Non c’est pas ça. Bonjour. Bonjour. Merci. Merci.
Maamu : Tu remercies déjà ?
Mehdi : Merci de vous être présentées.
Vous dansez toutes depuis longtemps?
Ikura : Moi et Kozue-chan dansons depuis longtemps. Maamu et King Yuzuki ont commencé la danse en intégrant DANCEROID.  
Mehdi : Depuis longtemps, c’est-à-dire ?
Aikawa Kozue : Moi, Aikawa Kozue, j’ai commencé à la maternelle à l’âge de quatre ans.
Ikura : Mes parents m’ont fait apprendre différentes choses. Ils m’ont demandé de choisir une activité et de la poursuivre. Dans les choses que j’avais apprises, c’était la danse qui me passionnait le plus. Depuis, je fais de la danse et maintenant, c’est mon travail.
Mehdi : Qu’est-ce qui vous a donné l’idée de faire des chorégraphies sur du VOCALOID ?
Aikawa Kozue : Au départ, je participais à un évènement. Et on m’avait demandé de créer une chorégraphie pour l’occasion. C’était une première pour moi, mais j’ai essayé.Je l’ai fait et en mettant la vidéo de la chorégraphie sur niconico Douga, Ça a été un succès, c’est incroyable.
Mehdi : Oui, j’ai vu. La vidéo avec le masque. Vous n’imaginiez pas du tout devenir aussi populaire ?
Aikawa Kozue : Pas du tout. C’est incroyable. Incroyable.
Mehdi : À quelle occasion avez-vous fondé ce groupe ?
Ikura : J’adore la danse. Au final, je faisais de la danse classique. Mais j’ai arrêté la danse pendant un temps. Durant cette période, j’ai découvert niconico Douga et Odottemita.
J’ai mis des vidéos, c’est ce qui m’a fait penser que j’en ferais bien mon métier.C’est là qu’on m’a parlé de former mon propre groupe. Alors j’ai choisi les membres. J’ai proposé à Kozué-chan de faire partie du groupe. J’ai proposé à une autre personne et après différents changements, Nous sommes parvenus aux membres actuels  de DANCEROID.
Mehdi : Quelle relation aviez-vous avant de former le groupe ? Vous vous êtes connues à l’école ? Dans un réseau ? Avec niconico ?
Ikura : Ça aussi, c’est une merveille de notre époque.
Maamu : C’est une question d’époque.
Ikura : C’est une question d’époque. Par internet. Je connaissais Kozé par niconico et Kozé me connaissais par niconico. C’est ce qui nous a mis en relation, et quand j’ai eu la proposition, je l’ai invitée.
Mehdi : Qui choisit les chorégraphies d’habitude ? Est-ce que vous les créez ensemble ?
Yuzuki : On les crée ensemble depuis peu. On dit « Qu’est-ce que tu penses de ce mouvement ? ». « Je préfère ça ». Après concertation, on crée les chorégraphies.
Mehdi : Ikura et Kozué ont beaucoup d’expérience. Vous n’étiez pas inquiète en rejoignant le groupe ?
Yuzuki : Bien sûr que si. Je n’avais pas d’expérience alors qu’elles étaient déjà populaires. Je me suis demandé si intégrer des inconnues comme nous était une bonne idée. Je ne connaissais rien à la danse.
Maamu : Nous n’avions pas d’expérience.
Yuzuki : Et faire de la danse en tant que métier, C’est une autre prise de conscience. Il faut aussi se préparer physiquement, c’est difficile encore aujourd’hui.
Mehdi : Depuis la catégorie Odottémita  de niconico aboutir un évènement avec tant de fans,   qu’en pensez-vous  ?
Aikawa Kozue : C’est impressionnant. Chacun a mis des vidéos sur internet pour le plaisir, ce qui mène à des spectacles où les fans viennent. C’est un phénomène qui n’est possible qu’à notre époque. C’est génial, vraiment génial.
Maamu : C’est une sensation étrange.
Ikura : Oui, on est sur scène et on se dit qu’on vit un moment extraordinaire dans un lieu super dans un monde  génial.
Mehdi : Merci de nous avoir parlé de vous.
DANCEROID : Merci
Staff : C’était DANCEROID.
Maamu : C’était DANCEROID.

Interview Ti☆in!:
Mehdi : Bonjour
Tsuritî & Fahine : Bonjour
Mehdi : Pour commencer, pouvez-vous vous présenter ?
Tsuritî: Je suis Tsuritî de Ti☆in!.
Fahine : Je suis Fahine de Ti☆in!.
Mehdi : Qu’est-ce que ça vous fait de participer à un si grand évènement ? A l’origine vous aviez mis des vidéos sur niconico, mais vous ne pensiez pas être un jour rattachés à un tel évènement.
Tsuritî : C’est vrai qu’on n’avait jamais pensé danser devant tant de monde.
C’est surprenant.
Mehdi : En mettant des vidéos, vous espériez tout de même quelque chose.
Tsuritî : Oui. Au début, on a… Vas-y.
Fahine: Euh…
Mehdi : Comme vous voulez.
Fahine : On a commencé comme solution à notre manque de sport. Je cherchais une façon amusante de faire du sport et j’ai vu par hasard les vidéos que les gens téléchargeaient dans la catégorie Odottemita de niconico.
J’ai trouvé intéressant et proposé à  Tsuritî.
Tsuritî : Oui, on a regardé les vidéos,
et on s’est dit « Essayons de les imiter ».
Mehdi : Vous avez une source d’inspiration ?
Tsuritî : En général, c’est lui qui fait  les chorégraphies.
Fahine: Oui
Je pense que jusqu’à présent, j’ai été influencé en regardant les chorégraphies et les poses à télé et dans des vidéos. Lorsque j’écoute de la musique dans le train, je vois dans ma tête comment j’aimerais danser. J’essaie ensuite  avec mon corps de voir si c’est possible. Evidemment parfois ça passe, parfois pas. Je réunis les chorégraphies qui marchent pour arriver à une chanson complète.
Mehdi : C’est ce qu’on appelle le talent. Lorsque j’écoute de la musique dans le train, je n’ai aucun pas de danse qui me vienne à l’esprit.
Quand vous avez vu le résultat de vos vidéos, qu’avez-vous pensé ?
Tsuritî : Et bien, on n’arrive pas à croire que les gens fassent nos chorégraphies.  
Fahine : C’est incroyable.
Mehdi : Il y a un genre musical en particulier, un type de chansons privilégié ?
Fahine : On danse beaucoup sur des chansons kawaii. Mais en réalité, il y a beaucoup de genres sur lesquels on aimerait danser. S’essayer à des choses différentes, des chansons marrantes, cools…
Mehdi : Merci.
Tsiritî & Fahine : Merci.

Interview Merochin:
Merochin : Je m’appelle Merochin, je suis un Odorité (danseur) de niconico.
Mehdi : Bonjour.
Merochin : Bonjour.
Mehdi : Tu fais des chorégraphies qui s’adressent à tous.
Merochin : Oui, j’essaie de faire des danses qui s’adressent à  tous.
Mehdi : Pourquoi as-tu décidé de faire des chorégraphies sur du VOCALOID ?
Merochin : Je regarde les vidéos de niconico depuis longtemps. Et je connaissais la catégorie Odottémita.
En hiver 2010, la chanson « Happy Synthetiser » a été mise en ligne. J’ai eu le coup de foudre dès la première écoute, je me suis dit que j’aimerais bien essayer de faire une chorégraphie dessus.
Mehdi : Donc tu savais déjà danser.
Merochin : Oui, je danse depuis plusieurs années.
Mehdi : Tes chorégraphies sont vraiment travaillées, ça doit te prendre du temps ?
Merochin : Comment dire… Je fais d’abord attention à l’image globale de la chanson.Je prends ensuite les paroles en compte, Pas simplement les paroles brutes, j’essaie d’exprimer leur sens profond.
Mehdi : Je vois
Merochin : Ensuite le genre.
Avant, je n’avais dansé que le hip-hop, donc les danses kawaii ce n’est pas simple pour moi.
Mehdi : Hip-hop, et breakdance?
Merochin : Non du hip-hop de base.
Mehdi : Passer du hip-hop à des danses kawaii ! C’est impressionnant !
Merochin : Justement, ça ne sort pas. Comme j’ai du mal, j’essaie par exemple d’étudier les pas danse kawaii des filles.
Mehdi : Pensais-tu devenir aussi populaire en mettant des vidéos sur niconico ?
Merochin : Non. Ma première vidéo, c’est celle qui a fait le plus de vues. Mais je n’aurais jamais pensé qu’elle en fasse autant.
Mehdi : Quelle est la chose dont tu es le plus content depuis cette mise en ligne ?
Merochin : La chose dont je suis le plus content ? Qu’un grand nombre de  gens dansent sur mes chorégraphies. Qu’ils les apprécient, qu’ils souhaitent les danser. Ça me fait plaisir.
Aujourd’hui encore pour la réunion offline de Happy Synthetiser, Une centaine personnes sont venues. Je suis ravi qu’ils se réunissent de cette façon.
Mehdi : En faisant des chorégraphies, est-ce que ça a créé des liens avec les VocaloP ?
Merochin : Oui, on s’entend bien et on mange parfois ensemble.
Mehdi : Hier ou avant-hier sur niconico, j’ai regardé l’émission de 24 heures de Choko-tan
Merochin : Oui, je n’aurais jamais pensé faire une chorégraphie pour Choco-tan.
Mehdi : C’est  formidable.
Tu as des annonces ? Que souhaiterais-tu faire après ?
Merochin : Pour l’instant, j’aimerais juste continuer à faire des choses qui me plaisent.Et continuer à mettre des vidéos en ligne.
Mehdi : Tu prévois d’en mettre prochainement ?
Merochin : Oui, de plus en plus.
Mehdi : Merci pour toutes ces informations
Merochin : Merci. C’est moi qui te remercie.
Mehdi : Merci

Je pense que vous l’avez compris Dance Master est encore un autre gros évènement organisé par niconico avec et pour ces utilisateurs. Ce fut plus de 4 heures de spectacle et j’espère que cette émissions vous permis de vous faire une idée de l’ampleur de l’évènement.

Un coup de chapeau aussi aux musiciens de l’évènement qui parviennent à jouer certain morceaux de musique a l’origine complètement électronique ce qui est long d’être une tâche facile.

Vous pouvez retrouver ces danseurs et chanteurs sur le site de niconico dans la catégorie Odottemita et Utattemita. Ce qui vaut dire j’ai essayé de danser et j’ai essayé de chanter.
On reparlera prochainement de niconico pour vous informer un peu plus sur ce phénomène de société culturel qui crée de nouveaux artistes.  
J’attends vos commentaires.

Participants aux interviews :DANCEROIDTi☆in!Meronchin
Producteurs des musiques de l'émission:2080gotrioMitchie M